Depuis 2007, la collecte des matières organiques (40 collectes par année sur tout le territoire) a permis de détourner environ 10 000 tonnes de résidus de l’enfouissement par année et de dépasser les objectifs gouvernementaux de valorisation des matières organiques.

Antérieurement, de 1997 à 2006, le territoire de la Ville de Saint-Hyacinthe était desservi par une collecte des résidus verts, du printemps à l’automne et tout le territoire de la Régie était desservi par trois collectes de feuilles, aux deux semaines, à l’automne.

Depuis l’implantation de ce service, les quantités de matières récupérées sont en constante progression, comme le démontre le graphique ci-dessous :

Matières organiques
Quantités valorisées annuellement
1999 à 2017